La réserve naturelle nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines

, par David Guillerme, Sébastien Lhomme

Compte-rendu de la journée de formation de proximité du mercredi 12 octobre 2011

Thème : Nos amis les Oiseaux migrateurs et les zones humides
« Les zones humides : une escale indispensable à leur survie »

Objectif
Découvrir la réserve naturelle et faire un point notionnel sur les thèmes d’un concours ouvert aux scolaires du primaire et du secondaire (jusqu’à la cinquième) qui débutera le 5 janvier 2012 et se terminera avant les vacances de Pâques. Les bulletins seront envoyés dans les collèges qui souhaitent participer et peuvent être également récupérés dans les gares SNCF de la région.

 Partie 1 : Le matin

  • Découverte de l’espace protégé de la Réserve Naturelle Nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines à Trappes avec observation de certains oiseaux migrateurs dans les observatoires.
  • Présentation des outils pendant les animations et de l’oiseau en général.

 Qu’est-ce qu’une réserve naturelle ?

Elle vient de fêter ses 25 ans d’existence et fait partie des 300 réserves naturelles existant en France.
Elles sont sous l’égide du ministère de l’écologie et ont des pouvoirs de police, disposant ainsi du statut de protection le plus fort à caractère dissuasif. Ces pouvoirs de police permettent de faire respecter les règles (pas de sport, de pêche, de chasse ...) et de verbaliser les contrevenants.

Une réserve naturelle est une réserve créée à vie et n’est pas un parc national.

Elle a trois missions :

  • Protéger (en réalisant des inventaires naturalistes par décades avec l’aide de partenaires comme l’OPIE) ;
  • Gérer (en réalisant des aménagements si nécessaires avec par exemple l’aide de l’ONF) ;
  • Faire découvrir.

On peut y trouver 230 espèces d’oiseaux et de nombreux amphibiens tels que Triturus cristatus (le triton à crête).

 Que peut-on y faire avec nos élèves ?

 A. De la pluridisciplinarité

La réserve naturelle se prête merveilleusement à un travail pluridisciplinaire notamment au collège pour les niveaux de 6e et de 5e permettant pour une classe de travailler ensemble :

  • En Français : travail sur les contes en sixième.
  • En Histoire/Géographie, la réserve étant issue d’une construction demandée par LOUIS XIV pour l’approvisionnement des jeux d’eau de Versailles.
  • SPC : travail sur l’eau en cinquième ou EIST en sixième.
  • EPS : la réserve jouxtant la base de loisirs qui a été le déclencheur de la création de la réserve naturelle en 1986 / travail sur l’énergie en cinquième.
  • Arts plastiques : approche artistique par le sentiment à travers différentes sculptures disséminées dans la réserve. Par exemple, une sculpture représentait un arbre avec à l’extrémité des branches différents crânes baptisée « Chaîne aliments de la Terre » et permettait d’aborder avec les élèves le cycle de la vie et les relations alimentaires.
  • SVT : la migration en sixième dans le cadre du peuplement d’un milieu // La respiration des animaux en milieu aquatique et l’évolution des paysages / Travail sur l’énergie nécessaire pour la migration en cinquième.

La réserve se prête également à divers projets pédagogiques comme les classes à PAC ou autres classes d’eau, classes vertes « WELL NAT ».

 B.Un foule d’activités

Elle permet différentes approches pédagogiques quelque soit le niveau des élèves :

  • Par le jeu de rôles (en intérieur et/ou en extérieur) : jeu de l’oie migratrice, jeu de rôle sur les amphibiens (« le sentier du dragon »), jeu de rôle de technicien de l’environnement pour la découverte des métiers à partir de maquettes en troisième, ...
  • Dans les observatoires : observation et identification d’oiseaux migrateurs à l’aide de jumelles pour les adultes et pour les enfants ainsi que de fiches à compléter (classification 6e).
  • Par l’étude de la morphologie de l’aile pour comprendre le vol et mieux observer à l’aide de squelettes et de différentes ailes d’oiseaux (classification 6e), refaire un oiseau avec une boule d’argile en fin de séance.
  • Avec des maquettes (en cas de temps de pluie) : sur une « île mystérieuse », il n’y a que des végétaux ; il s’agit de créer en pâte à modeler des animaux qui vont arriver sur cette île. Les animaux peuvent être imaginaires mais doivent suivre une logique écologique !
  • Avec la base de loisirs.
  • Avec la ferme pédagogique, à proximité, pour comparer la nature domestique à la nature sauvage.
 C. Travailler les compétences du socle commun
  • Travail sur le comportement avec les élèves.
  • Apprentissage des jumelles et de la loupe.
  • Travail sur les changements d’échelle.
  • ...

 Comment ça marche exactement (infos pratiques) ?

Il faut prévoir 3 visites dans l’année d’une demi-journée (soit 3h00) pour chaque classe. La visite de la réserve dure 2h00. Le tarif est de 6€ par élève pour une visite et de 13€ par élève pour les trois visites. C’est gratuit pour les adultes.

Pour réserver, on contact Cyril (un animateur) par mail ou téléphone sur le site de la réserve
Un « guideduc » peut également être mis à disposition du professeur.

Coordonnées de la réserve
Rond point Eric Tabarly- Base de loisirs – RD 912 – 78190 TRAPPES

 Partie 2 : L’après-midi

Il y a eu 4 conférences à l’INRA de Versailles – après une introduction par le président de cet institut – que vous pourrez retrouver en diaporama sur le site Yvelines environnement

  • « Les oiseaux migrateurs », par Julien GODON chargé de mission scientifique à la RNN de St Quentin
  • « Rôle et importance des zones humides continentales pour les oiseaux migrateurs », par Gérard GROLLEAU, ornithologue, chercheur honoraire INRA
  • « L’impact des système de culture sur la qualité d’habitat des oiseaux des zones agricoles », par Aude BARBOTTIN, chercheur à l’unité SAD-PAT de Grignon
  • « Conservation et gestion des mares intra-forestières de plaine », par Philippe BELCHI, directeur de l’Espace Rambouillet-ONF

Le but était de consolider nos connaissances sur le thème du concours.

Voir en ligne : Réserve naturelle de Saint-Quentin-en-Yvelines

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)